Au Brésil, les prisonniers peuvent réduire leurs peines en lisant des livres !

prisonnier-livre

En 2009, le service correctionnel fédéral du Brésil a commencé un programme qui permet aux détenus de réduire leurs peines d’emprisonnement de 4 jours pour chaque livre lu avec un seuil de réduction de 48 jours par an.

Après avoir lu un livre le détenu doit rédiger une dissertation sur l’ouvrage qui sera ensuite soumise à une évaluation.

Ce programme vise à faire diminuer le taux d’analphabétisme extrêmement élevé dans les prisons brésiliennes et à favoriser la réinsertion des prisonniers après avoir purgé leurs peines.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s